Le journal la Montagne parle de la Manufacture des bébés français

LE JOURNAL "LA MONTAGNE" CLERMONT-FERRAND PARLE DE LA MANUFACTURE DES BEBES FRANCAIS

Découvrez l'article dans sa totalité via le lien ci dessous : ICI

<< Pourquoi deux commerçants de Clermont-Ferrand ont fait le choix de la boutique en ligne

L’un vient de créer sa boutique en ligne « La Manufacture des bébés français », l’autre s’apprête à clore dix-sept ans d’aventure de sa boutique physique « Les Affaires d’Elsa » pour la digitaliser. Pourquoi le choix de la boutique en ligne ? Nous sommes allés leur demander.

Ne cherchez pas, il n’y a pas de boutique « La Manufacture des bébés » à Clermont-Ferrand. Et pourtant. C’est bien là qu’Alexandre et Camille Berthomier ont créé leur commerce, avenue Julien. Il s’agit en fait d’une boutique en ligne.

Des patrons originaux et de la fabrication française

Elle est ouverte depuis quelques semaines, sur la base d’un concept totalement imaginé par le couple. « On a commencé à la maison, avec des bouts de tissus et une machine à coudre », raconte Alexandre.

manufacture des bébés français journal la montagne

Le trentenaire est alors cadre dans la finance chez Michelin depuis dix ans. « Cela me plaisait beaucoup, mais j’ai toujours eu en tête de créer mon entreprise ». Il aide Camille à se lancer. « Mademoiselle a dit oui » est un succès.

La galère des cadeaux de naissance

En parallèle, naît l’autre idée. 

« Nos amis  ont commencé à avoir des enfants. Nous galérions pour trouver des cadeaux. Et nous nous sommes aperçus que les mamans accordaient une grande importance à la qualité des matières et au lieu de fabrication ».

Ce sera donc « La Manufacture des bébés » . Des gigoteuses, bavoirs, couvertures, babygros, serviettes, cape de bain… personnalisables, coordonables et entièrement fabriqués en France, à Cambrai, à partir de patrons exclusifs imaginés par le couple clermontois.

Pourquoi le choix de la boutique en ligne ?

« Parce que les méthodes de consommation ont changé, que notre cœur de cible, les 25-40 ans, utilise beaucoup Internet ». Les réseaux sociaux changent tout. Le plus dur, admet Alexandre, « c’est de se faire connaître ». D’où une présence très visible sur les réseaux sociaux.

manufacture des bébés français journal la montagne article

Pour la suite, il pense à des boutiques clermontoises spécialisées dans le secteur de la puériculture. Ou à des boutiques éphémères.>>

Article papier journal La Montagne Clermont-Ferrand du 03 juillet 2019 :

Photo manufacture des bébés français journal la montagne

Dimanche Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Samedi Janvier Février Mars Avril Mai Juin Juillet Août Septembre Octobre Novembre Décembre
Inscription
Vous possédez déjà un compte ?
Se connecter ou Réinitialiser le mot de passe